.

Da Bai

Le Da Bai (Grand Blanc) est une sous-catégorie du Xiao Ye Zhong. A leur origine sont d’anciennes variétés locales du nord de la province du Fujian, ou l’on produisait des thés « pointe d’argent » depuis la fin du 18ème siècle – ce sont les thés blancs dont on a connaissance. On trouve des descriptions de théiers Dabai dans les endroits Fuding, Fu’an et Zhenghe datant la fin du 19ème siècle, qui étaient le résultat d’une sélection de variétés locales. Les caractéristiques communes sont de larges bourgeons et un duvet dense au verso de la feuille. Depuis peu on trouve des théiers Dabai du Fujian (notamment Fu Ding Da Bai) dans d’autres régions de Chine et d’autre part de nouvelles variétés résultent de croisements entre des théiers Dabai et des variétés indigènes d’autres régions. Il se trouve que les hybrides chinois en Inde et dans d’autres régions ont des théiers Dabai comme ancêtres, car ce sont celles-ci que les anglais ont introduit au Darjeeling dans la première moitié du 19ème siècle, pour la raison que la variété à grande feuilles d’Assam n’y pousse pas très aisément.
  • Fu Ding Da Bai : de la ville de Fu Ding au Fujian, utilisée pour les thés blancs locaux (Bai Hao Yin Zhen, Bai Mu Dan, Xin Gong Yi Bai Cha), pour un certain thé noir (Bai Lin Gong Fu), pour le thé vert (p.ex. Lü Xue Ya) et le thé vert au jasmin (p.ex Dragon Phoenix Pearls, Silver Needle). Depuis peu, cette variété est aussi cultivée dans d’autres régions, notamment dans la province de Sichuan, et utilisée pour le thé jaune (p.ex. Meng Ding Yellow Bud, Huang Mao Jian) ainsi que le thé noir (p.ex. Si Chuan Gong Fu).
  • Zheng He Da Bai : est cultivée dans le département de Zhenghe (nord du Fujian) et utilisée pour les thés blancs locaux (Bai Hao Yin Zhen, Bai Mu Dan), pour le thé noir (Zheng He Gong Fu) et le thé vert au jasmin (p.ex. Silver Needle).
  • Ming Shan Bai Hao : nouvelle variété cultivée à partir des variétés Fu Ding Da Bai et des théiers locaux de Sichuan, que l’on utilise surtout à Ming Shan dans la province de Sichuan, entre autres pour en faire du thé noir (p.ex. Meng Ding Hong Ya).
  • Fu Xuan 9 Hao et Fu Xuan 12 Hao (sélectionnées à partir de Fu Ding Da Bai, respectivement no. 9 et 12) sont des variétés sélectionnées et utilisées dans la province du Fujian, qui sont aussi utilisées au Sichuan pour en faire notamment des thés jaunes (p.ex. Huang Mao Feng) et verts (p.ex. Zhu Ye Qing).
  • Fu Ding Xiao Bai (Fuding petit blanc): une variété originaire de Fuding, avec peut-être des croisements ultérieurs et de nos jours utilisée à Mingshan dans la province de Sichuan pour en faire de thé vert (p.ex. Meng Ding Gan Lu).
  • Zhong Hua 302 Hao (Chine n° 302) : croisement entre les variétés Ge Lu Ji Ya 6 Hao (Géorgie n°6) de Géorgie et Fu Ding Da Bai de la province de Fujian. Elle fut croisée en 2010 et cultivée depuis 2011, d’abord à Mingshan (province du Sichuan). 
  • Bi Xiang Cao (parfum de jade hâtif): cette variété est le résultat du croisement des variété Yun Nan Da Ye Zhong et Fu Ding Da Bai, développé entre 1978 et 1992. Elle pousse dans le provinces de Hunan et de Shandong, où on en fait des thés locaux.